ivabradine

Par substancesPar classes
14 contre-indications | 3 associations déconseillées | 37 à prendre en compte | 52 précautions d'emploi

14 contre-indications inhibiteurs puissants du CYP3A4 antifongiques azolés médicaments abaissant la pression artérielle bradycardisants antiarythmiques antihypertenseurs sauf alpha-bloquants antagonistes des canaux calciques macrolides (sauf spiramycine) inhibiteurs de protéases boostés par ritonavir antabuse (réaction)
3 associations déconseillées médicaments à l'origine d'un syndrome sérotoninergique bradycardisants
37 à prendre en compte médicaments abaissant la pression artérielle bêta-bloquants (sauf esmolol et sotalol) bêta-bloquants (sauf esmolol) bradycardisants antihypertenseurs sauf alpha-bloquants médicaments sédatifs anticholinestérasiques substances à absorption réduite par les topiques gastro-intestinaux, antiacides et adsorbants analogues de la somatostatine bêta-bloquants dans l'insuffisance cardiaque sympathomimétiques alpha (voies orale et/ou nasale) médicaments abaissant le seuil épileptogène inhibiteurs des tyrosine kinases métabolisés antihypertenseurs centraux
52 précautions d'emploi médicaments à l'origine d'une hypotension orthostatique neuroleptiques neuroleptiques antipsychotiques (sauf clozapine) neuroleptiques susceptibles de donner des torsades de pointes médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes médicaments sédatifs torsadogènes (sauf antiparasitaires, neuroleptiques, méthadone) inhibiteurs des tyrosine kinases métabolisés substances à absorption réduite par les topiques gastro-intestinaux, antiacides et adsorbants médicaments abaissant la pression artérielle bêta-bloquants (sauf esmolol) bradycardisants antiarythmiques antihypertenseurs sauf alpha-bloquants inducteurs enzymatiques médicaments atropiniques antiarythmiques classe I (sauf lidocaïne) antiarythmiques classe Ia phénobarbital (et, par extrapolation, primidone) barbituriques anticonvulsivants inducteurs enzymatiques anticonvulsivants métabolisés médicaments abaissant le seuil épileptogène substrats à risque du CYP3A4 phénytoïne (et, par extrapolation, fosphénytoïne) médicaments néphrotoxiques antiparasitaires susceptibles de donner des torsades de pointes fluoroquinolones médicaments à risque lors du sevrage tabagique morphiniques morphiniques en traitement de substitution médicaments à l'origine d'un syndrome sérotoninergique inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine hyponatrémiants inhibiteurs puissants du CYP3A4 macrolides (sauf spiramycine)

Classes pharmaco-thérapeutiques

bradycardisants