everolimus

Par substancesPar classes
11 contre-indications | 20 associations déconseillées | 76 à prendre en compte | 28 précautions d'emploi

11 contre-indications vaccins vivants atténués médicaments à l'origine d'un syndrome sérotoninergique
20 associations déconseillées inhibiteurs de protéases boostés par ritonavir inhibiteurs puissants du CYP3A4 macrolides (sauf spiramycine) antifongiques azolés antabuse (réaction) amprénavir (et, par extrapolation, fosamprénavir) torsadogènes (sauf antiparasitaires, neuroleptiques, méthadone) médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes bradycardisants antiarythmiques inhibiteurs des tyrosine kinases métabolisés
76 à prendre en compte vinca-alcaloïdes cytotoxiques substrats à risque du CYP3A4 cytotoxiques fluorouracile (et, par extrapolation, autres fluoropyrimidines) médicaments néphrotoxiques antabuse (réaction) organoplatines médicaments ototoxiques antipurines globulines antilymphocytaires inhibiteurs puissants du CYP3A4
28 précautions d'emploi inhibiteurs puissants du CYP3A4 antifongiques azolés médicaments abaissant la pression artérielle bradycardisants antiarythmiques antihypertenseurs sauf alpha-bloquants antagonistes des canaux calciques inducteurs enzymatiques phénobarbital (et, par extrapolation, primidone) médicaments sédatifs barbituriques anticonvulsivants inducteurs enzymatiques anticonvulsivants métabolisés phénytoïne (et, par extrapolation, fosphénytoïne) hyponatrémiants dihydropyridines inhibiteurs des tyrosine kinases métabolisés substrats à risque du CYP3A4 médicaments néphrotoxiques immunosuppresseurs hyperkaliémiants

Classes pharmaco-thérapeutiques

substrats à risque du CYP3A4 immunosuppresseurs